Il y va doucement car c’est l’une des toutes premières sodomies de cette belle coquinette. Elle se touche la foufoune en même temps et se trouve surprise d’aimer tant une pratique à laquelle elle n’était pas habituée. Elle l’encourage même et il se permet du coup de forcer un peu plus. Le tout finira de manière plus classique pour elle puisqu’il s’agira d’une bonne grosse éjaculation dans sa bouche et sur sa gueule. Là, on a vraiment de la pute de compétition.

Share Button