Cette chiennasse de Sofia Valentine a un air double : à la fois celui de la punk blondasse à l’arrache et celui de l’allemande autoritaire et accroc au sexe. Et, en effet, difficile de croire qu’elle n’aime pas la queue. Le gars la traite comme une vraie chiennasse. Des laques sur les joues, des mains dans la bouche pour lui maintenir ouverte, et il la chevauche comme un chien ferait à sa chienne. C’est un gros carton, mais on sait que Max Cortes est un très grand malade !

Share Button